Danse Libre Malkovsky

Dans le sillage d’Isadora Duncan, «la Danse Libre» est un courant créé au début du XXe siècle. Basé sur le mouvement naturel, il marque le début de la danse contemporaine.
Inspiré par le rythme vivant en osmose avec la nature, ce travail corporel est basé sur
la respiration, l’oscillation naturelle de la colonne vertébrale,l’élan, le déséquilibre
et l’écoute de la musique.

La Danse Libre selon François Malkovsky (1889-1982), libère le corps de ses tensions,
développe la réceptivité et la fluidité du geste. Études d’improvisation et chorégraphiques.
Sur des musiques de Brahms, Schubert, Mozart, Chopin, Dvorak, Debussy, ou encore musiques du monde.

Ateliers ouverts à tous, aussi bien aux hommes qu’aux femmes, qui souhaitent découvrir
leur corps et les réflexes naturels au travers du mouvement et de la musique.

La joie de danser et être en éveil… l’énergie circule bien au-delà de soi.

« Pour danser, il faut avoir vu pousser les arbres, senti circuler la sève par la racine, par le tronc, les branches jusqu’aux feuilles dont l’humide haleine s’évapore, devient nuage, pluie, rivière, mer. Le mouvement perpétuel des arbres, même quand il n’y a pas de vent, car les arbres vivant ont toujours leur mouvement, comme les plus profonds silences ont toujours leur musique. » François Malkovsky

Ce diaporama nécessite JavaScript.